vous êtes ici : accueil > Infos DDFIP 11 > Les sites de la DDFIP

Vos outils
  • Diminuer la taille du texte
  • Agmenter la taille du texte
  • Envoyer le lien à un ami
  • Imprimer le texte

Carcassonne (photos) : groupe de travail du 28 mars sur le parking (suites).

Ce groupe de travail est la suite de celui du 26 février dont on peut trouver le résumé ici :
https://11.cgtfinancespubliques.fr/infos-ddfip-11/les-sites-de-la-ddfip/article/carcassonne-groupe-de-travail-du-26-fevrier-sur-le-parking

Même présence pour la direction (Grévin, Calicharane, le régisseur) ; plus 2 agents CDC, 3 agents cité, 1 par OS représentante des agents (Coucuron CGT, Loubet FO (changement), Torrente Solidaires). A noter que sur 10 personnes (11 au précédent GT) il y avait 4 A+, 1A, 5B, 0C.

La direction a fait un avant-propos en disant qu’il s’agissait d’un "sujet crispant", que ce groupe de travail était voulu par le Directeur (ce que nous avons rectifié, voir chose déjà rectifiée le 26 février), que "les points de vues étaient différents", qu’il "fallait s’écouter, ne pas monopoliser ni couper la parole". Aucune réaction à ce préambule ne fut manifestée, d’autant qu’ils étaient plutôt hors sujets au vue du premier groupe de travail.

La direction nous a montré les lettres écrites au Maire et au président de la com d’agglo. Plusieurs participants ont réagi à la date d’envoi de ces courriers du 25 mars. Nous avions pourtant bien demandé une lettre dès que possible à la sortie du GT du 26 février expliquant que chaque jour comptait et qu’il fallait faire vite.
Le contenu des lettres est correct évoquant : la préoccupation forte des agents, la végétalisation du parking gratuit de Jourdanne et toutes infos à ce sujet, quelles conditions préférentielles du parking de l’Ile à 8 mns à pied google maps (200 places quasi vides à 80% du temps et plus remplies en juillet-août), des emplacements pour les agents à proximité des locaux administratifs (parle aussi de Domec mais à 14 mns de Jourdanne...), la fréquence des bus, une navette depuis la gare, l’amélioration des "mobilités douces".

Un défaut des lettres : elles ne ciblent pas assez les solutions évoquées plus proches du CDC comme le parking du Dôme (94 places). Alors que ce parking devenu payant est très peu occupé (à moitié ou moins), voir photos jointes prises le jeudi 28 mars à 12h. Une collègue du CDC a également évoqué une allée entre le Parking et le Dôme qui dispose de places et jamais remplies (18 places en tout voir photos).

Concernant les parkings de l’île (8 mns), ou toutes autres places éloignées, la direction peut aussi décider d’abonder la pointeuse des agents d’une partie du déficit que crée cet éloignement. Rappel : chaque 2 mns 30 sec par jour représentent une journée de récupération (sur 200 jours de travail) ... Domec avec 14 mns semble trop éloigné.

Nous avons demandé des chiffres sur le nombre de télétravailleurs par jour mais sirhius ne permet aucune remontée de ce type... Il y a 60% de télétravailleurs à la ddfip 11, ce chiffre ne nous permet aucune planification des besoins du nbre de places par jour à la cité (c’est un peu différent au CDC car tous reviennent le mardi).

Les collègues du CDC ont fait un sondage avec en retour 46 réponses sur 52 agents : 38 utilisent la voiture, 17 sont prêts à financer dont 50% jusqu’à 20 euros maximum par mois, 21 ne sont pas prêts à financer. Rappel : 9 places sont aujourd’hui financées entièrement par la ddfip11, nous avons déjà dit qu’on pourrait en avoir plus.
La direction va organiser un sondage via un outil national (il sera validé par la centrale) pour les agents de Carcassonne sur ce sujet avec deux grands items et bcp de questions : habitudes et attentes.

Mais nous en revenons encore à la question des 21 places gratuites réservées au cadres supérieurs au sous-sol car quand des cadres supérieurs ne paient rien et ne stressent pas pour leur place, ne perdent pas de temps (et en plus ils ne pointent pas) ni de carburants, il est un peu fort de café de demander aux agents s’ils sont prêts à raquer. Et sur ce point la direction ne retient pas la proposition... pourtant d’application immédiate et simple. Et elle nous parle de demander aux cadres de donner leur place quand ils sont absents. Et elle parle également de faire tourner les places aériennes par services, avec un nombre dédié à chaque service qui se débrouilllerait pour donner à qui veut ... Tout cela ressemble à une vaste usine à gaz loin des réalités, sans parler du problème du badge à récupérer, autant de sujets qui sont loin de l’optimisation complète du parking souterrain. En plus de pouvoir créer officiellement une discrimination qui n’existe encore pas : celle de "à qui le chef de service va octroyer sa place" ; un tirage au sort est même évoqué mais en quoi le hasard serait-il juste...

Enfin nous apprenons que le sujet vigipirate pourrait changer la donne s’il est demandé une identification de la personne pour chaque badge... la fermeture de la barrière tout le temps (même le matin...).
de même une barrière EPI avec reconnaissance des plaques est trop cher mais sera rendu obligatoire par le sujet sécuritaire (?), une vieille demande au ministère de l’intérieur n’a jamais eu de retour...

Quand à un compteur à l’entrée du parking pour décompter les places (voir GT du 26 février), la direction essaie d’embrouiller le sujet sur le coût puis sur l’impossibilité car il n’y a pas que des places DDFIP. Mais nous proposons à la direction un atelier électronique et un boitier simple avec le nombre de place DDFIP (et pas DDETSPP bien sûr !) qui diminue de un à chaque fois qu’on appuie sur un bouton (relié par un fil électrique, c’est magique ! ce que peut faire la science ... au niveau zéro ...), nous leur fabriquerons sans problème, on va leur apprendre, ils pourront même choisir la couleur de l’affichage du nombre de places restantes... soyons sérieux... Si vous voulez conserver vos privilèges n’ayez pas peur de le dire et ne vous cachez pas derrière ce qui a encore été redit dans ce groupe : "les cadres ils travaillent plus, ils arrivent plus tôt et partent plus tard, ils ont besoin de places réservées". FAUX Et REFAUX.

Nous avons prévenu en séance que s’il n’y avait aucune avancée à la sortie de ce GT, il y aurait des actions sur ce sujet. Il n’y a eu aucune avancée. La CGT proposera des actions.

Peut-être un prochain GT en avril ... (Dernière minute, il n’y a eu aucun nouveau GT, le seul résultat est une rubrique parking sur le site Ulysse 11, cela reste très insuffisant, si nous voulons des résultats concrêts des suites collectives sont à prévoir...).

N’hésitez pas à faire remonter les erreurs et approximations (les fautes aussi car non relu...) sur ce compte-rendu ainsi que vos idées. Le compte-rendu n’est pas du tout exhaustif. Ont été évoqués aussi le sujet des voitures électriques (et que l’utilisateur se gare dessus), mais dont le nombre va augmenter ainsi que le parking à créer côté fumoir qui pourrait avancer plus vite que prévu, également le covoiturage avec notamment une application interne via Novae sur laquelle s’inscrire (mise en place à Montpellier).

Article publié le 28 mars 2024.


Politique de confidentialité. Site réalisé en interne et propulsé par SPIP.